Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

                  


UNION LOCALE FCPE SAINT-MAUR

 

COMPTE-RENDU DU RENDEZ-VOUS AVEC Mr LE HELLOCO,
Adjoint chargé des Affaires Scolaires

le 24 AVRIL 2008

 

Etaient présents :

-          pour la Mairie : Mr LE HELLOCO, Adjoint chargé des Affaires Scolaires

                               Mme DEFERT, Directrice de l’Enseignement

                               Mme DUTARTRE, Directrice du Service de l’Enseignement

-          pour la FCPE : Mme TARDIF, Secrétaire de l’Union Locale FCPE St-Maur

                            Mme LUMINET, Ex-secrétaire de l’Union Locale FCPE St-Maur

 

Nous avons remercié M LE HELLOCO de nous recevoir et indiqué que nous avions apprécié l’augmentation de notre subvention. Mr LE HELLOCO nous a précisé le mode de calcul de cette subvention : la somme de 2290 € pour chacune des Unions Locales (PEEP et FCPE) est une somme forfaitaire de « fonctionnement » que nous n’avions pas précédemment. A cela, s’ajoute la somme de 9,15 € par élu de primaire (maternelle et élémentaire).

 

 

Partenariat Mairie/Associations de Parents d’Elèves :

Nous avons ensuite demandé à M LE HELLOCO ce que Mr PLAGNOL entendait exactement mettre en place comme type de partenariat avec la FCPE (cf ses engagements durant la campagne électorale).

Après chaque série de Conseils d’Ecole (à la fin de chaque trimestre), la FCPE sera reçue par la Mairie pour faire un point des problèmes urgents. Parallèlement à ces réunions régulières, M LE HELLOCO se propose de nous recevoir à notre demande sur tous les sujets importants, pour écouter nos propositions…


Fonctionnement de la FCPE :

M LE HELLOCO nous interroge ensuite sur la structure de notre association et son mode de fonctionnement, afin de mieux pouvoir répondre à nos besoins. Une rapide présentation de notre structure (les Conseils Locaux, rôle de l’Union Locale, absence de lien « hierarchique ») lui est faite.


Elections des représentants de parents d’élèves :

M LE HELLOCO souhaite améliorer l’information sur les élections : panneaux lumineux de la Mairie, panneaux électoraux devant les écoles (comme pour les élections municipales).

Nous en profitons pour signaler que, chaque année, il manque des enveloppes et des formulaires. Mmes DEFERT et DUTARTRE doutent qu’il y ait des erreurs, mais M LE HELLOCO, qui encore l’an dernier a passé des heures à faire des copies supplémentaires et à acheter des enveloppes à l’école des mûriers, confirme nos dires et s’engage à améliorer la situation.


ATSEM
 :

à Mr Plagnol tiendra son engagement d’une ATSEM par petite section et d’une ATSEM pour 2 classes de moyens et grands. (Actuellement, nous en sommes à une ATSEM pour 2 classes de maternelle).

C’est un progrès, qui répond à une partie de nos demandes, mais nous demandons d’aller encore plus loin, une ATSEM par classe. Pour l’instant, ce n’est pas envisageable.

Nous demandons également qu’il puisse y avoir une adaptation au cas par cas (classe isolée, problème de communication …).

à La mise en pratique de cet engagement (une ATSEM par classe de petits) a une « contrepartie » : si, dans une école, le nombre de classes de petits diminue, le nombre d’ATSEM affectées à cette école diminuera en conséquence. M LE HELLOCO nous demande de relayer l’info auprès des parents, pour qu’il n’y ait pas de levers de bouclier en cas de baisse du nombre d’ATSEM, due à la diminution du nombre de classes de petits.

Nous ne pouvons nous engager sur les réactions éventuelles des parents, mais nous l’assurons de relayer l’information auprès des Conseils Locaux. Nous avons à cette occasion rappelé ce qui avait été précisé au point précédent : pas de lien hiérarchique entre Conseil Locaux et Union Locale.


Cantine :

Plusieurs projets sont à l’étude ou en cours d’installation.

à Concernant les menus, des journées spéciales « régions de France » vont commencer en mai (journée Aquitaine prévue sur les menus envoyés aux familles). Pendant la présidence de l’Union Européenne par la France, ces journées « régions » seront remplacées par des journées « pays européens ».

 

à La composition de la Commission des Menus a un peu changé. Il y a maintenant 5 élus municipaux (au lieu de 2), représentants les différentes listes élues au prorata des élections (3 pour la liste de M Plagnol, 1 pour la liste de M Thonus, 1 pour la liste de M Rosaire). La caisse des écoles, dissoute au dernier Conseil Municipal, n’a plus ses 2 représentants. Pour le reste, la composition est inchangée : 2 élus pour l’APE ayant le plus de représentants élus en primaire, 1 pour l’autre (nécessité d’être constitué en APE et d’avoir des élus sur + de 4 établissements de primaire pour être représenté), 2 directeurs d’école. Ce qui fait un membre supplémentaire.

Nous avons demandé s’il était possible de prévoir un suppléant pour les représentants de parents. Ce n’est pas prévu, mais M LE HELLOCO s’est engagé à autoriser la présence d’un autre membre FCPE en cas d’impossibilité de notre représentant, à condition d’être prévenu assez tôt. La prochaine réunion est prévue fin mai (date non encore fixée).

à La Mairie prévoit l’entrée du BIO dans les menus, à dose très légère : 1 repas BIO par semaine ou achat de certains produits BIO de manière régulière. Nous suggérons de commencer par les fruits BIO, introduits de manière systématique. A suivre à la Commission des Menus.

à Concernant les menus sans porc, M LE HELLOCO déplore le manque d’information des familles. Le principe est de proposer un plat le plus similaire possible mais sans porc. La Mairie va organiser une opération d’info sur les écoles Cazaux et Michelet : les représentants des fédérations de parents seront invités à déjeuner un jour où il y a du porc au menu, pour leur expliquer comment se fait la distinction « sans porc ». A charge à eux de relayer l’info auprès des autres parents.

à Des projets seront mis en place pour la décoration des salles de cantine (dessins d’enfants).

à Nous demandons qu’un effort soit fait sur la formation des personnels de cantine : dans chaque équipe, au moins 1 titulaire du BAFA et 1 titulaire du Brevet National de Secourisme. La Mairie nous assure qu’en début d’année chaque équipe comprend un BAFA. Par contre, pas d’engagement sur le BNS. Nous insistons en mentionnant les grosses rotations de personnel, très difficiles à gérer par les écoles. Ne pourrait-on pas prévoir une revalorisation des statuts (plus d’heures, association d’autres taches …) pour fidéliser les employés ? La Mairie répond que toutes les municipalités sont confrontées aux mêmes problèmes.

Nous demandons également une généralisation à toutes les écoles des bonnes initiatives d’animation. Mr PLAGNOL s’y est engagé.


Ouvertures et fermetures de classes (prévisions) :

Fermetures en élémentaire : 1 classe à Champignol, La Pie et Michelet.

Ouvertures en élémentaire : 1 classe à Cavell.

Rappel : ces décisions dépendent de l’Inspection académique


Shaken :

à Nous rappelons à M LE HELLOCO les engagements qu’il a pris auprès des représentants de l’école. Il nous assure vouloir suivre de près le problème (il est le représentant de la Mairie au CE de Shaken).

Pour la rentrée prochaine, il n’y a selon lui aucune inquiétude à avoir (engagements de l’IEN et l’IA).

Par contre, M LE HELLOCO souhaite obtenir des engagements fermes pour les années à venir. (A voir avec l’IEN).

à Plusieurs possibilités sont à l’étude pour augmenter les effectifs : « frein » aux dérogations, accueil « massif » des 2 ans (même hors secteur), modification des horaires d’ouverture des locaux d’un quart d’heure  pour permettre aux parents de déposer des frères et sœurs dans une autre école élémentaire.

M LE HELLOCO envisage d’obliger les parents d’enfants de 2 ans à les laisser à Shaken, pendant toute la maternelle (au lieu de les remettre dans leur école de secteur dès l’année des 3 ans). Nous nous interrogeons sur la légalité d’une telle mesure. Sur ce point, voir aussi notre rencontre avec l'IEN  ici
à Nous demandons d’être associés aux discussions (changements d’horaires, modification de la carte scolaire).

à Nous attirons l’attention de M LE HELLOCO sur les inquiétudes des élus FCPE des écoles Marinville, quant à leurs effectifs en cas de modification de la carte scolaire.


Les Chalets :

M LE HELLOCO regrette le nombre élevé de demandes de dérogation pour « éviter » l’Ecole des Chalets. Face à cette situation, reprenant les projets de mme Voguet-Sarazi, IEN, la Mairie étudie la possibilité de mettre en place un « plus », au sein de cette école, pour donner envie d’y aller et d’y rester. Il évoque l’expérience « violon pour tous » jusqu’en CM2, instaurée à Nogent. Question a été posée de l’accord donné par la mairie à ces demandes de dérogation pour « éviter » les Chalets : il semble qu’en cas de refus, les parents inscrivent les enfants dans le privé.


Remplacements des enseignants :

M LE HELLOCO déplore le nombre insuffisant de remplaçants sur la circonscription (11 ZIL). Devant les dysfonctionnements nombreux de cette année (enseignants non remplacés), la Mairie va interpeler l’IEN et l’IA sur le sujet. Nous restons dubitatives, ce point n’étant absolument pas du ressort des municipalités.


 
« Service minimum » :

Cette disposition a déjà été mise en place lors des 2 dernières journées de grève. C’est le personnel des centres de loisirs qui assure la garderie des enfants présents.


 
Voyages scolaires :

Dès l’année prochaine, 24 classes (au lieu de 12), partiront en voyage pour une durée de 5 jours, dans un rayon de 350 kms, avec un projet lié à l’histoire, à la géographie, aux sciences ou à l’art (cela correspond à 2 classes par école). La volonté pour l’année d’après est d’envoyer toutes les classes de CM2 (32 classes sur la ville).

L’IEN en a déjà informé les enseignants. Sur ce point, voir aussi notre rencontre avec l'IEN ici


Marolles :

Nous précisons que les séjours à Marolles sont très appréciés et bénéfiques pour les classes de grande section et de CE2, mais sont peut-être à améliorer pour les CM2 (axes pédagogiques ….). Nous apprenons que M LE HELLOCO gère Marolles côté « sport », mais pas en tant qu’adjoint chargé de l’Enseignement.


Rentrée scolaire :

Confirmation que l’année prochaine, c’est la date nationale qui s’applique à St-Maur (2 septembre 2008).


Soutien scolaire (libération des samedis) :

à Après consultation des enseignants par l’Education Nationale, il semblerait que l’on s’oriente vers un soutien pendant la pause de midi.

Nous attirons l’attention de M LE HELLOCO sur le fait que ces élèves en difficultés ont souvent un rapport difficile à l’école. Est-ce une bonne idée de les priver en partie de leur pause déjeuner ? (Nous rediscuterons ce point avec l’IEN).

à Parallèlement, Mr PLAGNOL avait proposé lors de la campagne électorale d’accueillir les élèves en difficultés pendant tous les week-ends : est-ce pour faire du soutien scolaire à dose très renforcée ? Même remarque inquiète que précédemment.

M LE HELLOCO nous assure qu’il s’agit d’organiser des activités sportives, artistiques ou autres, avec 1 H ou 2 H de réel soutien scolaire par jour. Ce projet n’est pas encore très formalisé, d’autant que les activités de garderie/centre de loisirs sont gérés par un autre service de la mairie.


Stages de « remise à niveau » :

Ils ont été organisés la 1ère semaine des vacances de printemps, et ont accueilli 79 enfants de CM1 et CM2 à l’Ecole du Parc-Est. Cela nous paraît bien peu pour l’ensemble des écoles de la ville. Nous demanderons à l’IEN à combien d’enfants ce stage avait été proposé. Sur ce point, voir aussi notre rencontre avec l'IEN ici


Soutien aux élèves en grandes difficultés :

Il est assuré par petits groupes de 2 élèves pour un adulte dans 4 centres sur St-Maur. Cela concerne environ 60 enfants sur l’ensemble de la ville.

Ce soutien est fait 4 jours par semaine de 17H à 19H (1H soutien + 1H d’activités diverses), par des bénévoles (pour le soutien) et du personnel des centres de loisirs (pour les activités). Jusqu’à présent, ce soutien se faisait en dehors des enceintes des écoles, dans des maisons de quartier.

M LE HELLOCO souhaite replacer ces expériences dans les écoles (pour économiser du personnel de centres de loisirs). Est-ce vraiment possible (et souhaitable) ? Nous soulevons des problèmes éventuels liés à des interférences avec les études surveillées, problème de locaux, de matériel …


Travaux dans les écoles :

Nous demandons qu’un audit soit réalisé sur l’ensemble des établissements de la ville, avec la mise en place d’un échéancier des gros travaux. Cela éviterait les demandes récurrentes en Conseil d’Ecole, certaines jamais suivies d’effets …. Malgré le soutien de M LE HELLOCO sur ce point, Mmes DUTARTRE et DEFERT nous assurent que cela va être compliqué : les travaux sont gérés par les « Service techniques », selon des priorités qui ne sont pas forcément celles du service de l’enseignement.


Ecole Cavell :

Nous demandons s’il serait envisageable que la Mairie appuie notre demande de doublement des Conseils d’Ecole, dans cette école à la fois maternelle et élémentaire, avec un grand nombre de classes ?

Dans le principe, M LE HELLOCO est plutôt pour, mais il craint que cela ne soit pas possible (1 directeur = 3 CE). Il propose de demander d’allonger la durée des CE. Encore faut-il que les enseignants soient d’accord ? (A voir avec l’IEN).


APOES :

Nous demandons la possibilité d’une gestion plus souple des études surveillées (inscription 2 jours par semaine, par exemple). M LE HELLOCO s’engage à en parler avec les gestionnaires de l’APOES.

 
ZAC des Facultés :

à Au dernier Conseil Municipal, il a été voté la mise en place d’une nouvelle réflexion sur le projet : en clair, on gomme tout et on recommence. Nous demandons que la Principale de Pissarro et les associations de parents d’élèves soient associés aux études d’implantation du collège sur le site. Accord de principe, mais selon M LE HELLOCO, cela ne va pas démarrer tout de suite ! M LE HELLOCO lui-même ne suivra le dossier qu’en tant qu’élu chargé des Sports, dans la mesure où il y a un gymnase dans la ZAC mais pas d’école primaire.



Après 2 heures de discussion, nous nous séparons. Après un début d’entretien un peu tendu (nos rapport avec M LE HELLOCO en tant que Président de l’APSEM et président PEEP 94 n’ont pas toujours été sereins par le passé) l’atmosphère s’est un peu détendue et l’entretien a été cordial.

Malgré toutes les réserves d’usage, nous ne pouvons qu’apprécier ce nouveau dialogue avec la Mairie. A nous d’en tirer partie pour faire avancer les choses… nous avons déjà noté des idées pour notre prochaine rencontre avec notre nouvel élu, n’hésitez pas à nous faire part des vôtres !!

Partager cette page

Repost 0
Published by

E-mail

Pour nous contacter :

ulfcpe.saintmaur@gmail.com

Vos propositions d'articles sont les bienvenues

Pour Retrouver Les Articles Déjà Publiés

INFORMATION AUX ADHERENTS

 

 Le  Prochain rendez-vous de l'Union Locale aura lieu :

le mardi 25 novembre à l'écoles des Tilleuls

 

   

 

Archives

Retour à la première page

Cliquer ici

Articles Récents

LE COIN DES LYCEENS

"Jeunes.gouv.fr" le site de référence de 15-25 ans

Télécharger un dossier d'inscription au BAFA, études, formations, emploi, logement....
Pour en savoir plus, cliquez ici

 

Toute l'information sur les orientations, les études, les métiers, la scolarité... sur le site de l'Onisep  http://www.onisep.fr/

 

Formation en alternance

Moitié école, moitié entreprise... le mot Alternance vient du principe d'alterner une période d'enseignement en école avec une période pratique en entreprise.

Pour lire le dossier spécial du site Le Parisien cliquez ici

 

Conseils pour préparer le bac

Vous trouverez ici tous les liens qui vous permettent de réviser ou d'appréhender le bac dans les meilleures conditions : conseils de profs en vidéo, sujets probables, documents pour s'entraîner, copies corrigées, programme de révision, citations.

Pour en savoir plus, consultez le site de L'Etudiant cliquez ici